Robert GIBIER

Vous serez mes témoins … Vous êtes mes témoins

Dès qu’un homme ou une femme touché par l’Esprit de Dieu accepte Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur il devient « Témoin » de Jésus-Christ : c’est un fait. Ainsi, lorsque nous annonçons que nous sommes chrétiens ceux qui nous côtoient examinent en détail qui nous sommes vraiment. Ils « testent » la qualité du « produit » et la cohérence entre les déclarations et ce que nous reflétons et vivons. Seul l’Amour de Christ répandu dans nos coeurs par le Saint-Esprit (Rom 5 v 5) fera de nous des témoins véridiques.

L'Ascension: L'Agneau sur le trône

L’ascension de Jésus-Christ est assez peu célébrée et méditée : pourtant cette position de Celui que le Père a souverainement élevé en lui donnant toute autorité est essentielle pour les croyants : car l’agneau désormais sur le trône intercède pour nous, plaide en notre faveur lorsque nous chutons, nous fait asseoir avec Lui pour considérer les luttes et combats de nos vies à partir d’un juste point de vue nécessaire pour ne pas combattre selon la chair et nos pensées.

Mettre en pratique fidèlement

Christ notre vie

Les anciens sentiers (4) Soyez Sobres, Veillez !

Les anciens sentiers (2) Que veux-tu que je fasse ?

La marche chrétienne, une marche séparée de l’esprit du monde et consacrée à servir le Seigneur Jésus-Christ ne va pas de soi. Il ne suffit pas de s’approprier le vocabulaire chrétien concernant la direction divine : les portes s’ouvrent et se ferment parfois à une telle vitesse que nous devrions nous arrêter pour savoir si c’est vraiment Dieu qui est à la manœuvre ou si ce n’est pas nous qui tentons de garder la main sur nos vies.

Les anciens sentiers (2) Consécration

La parole de Dieu appelle le croyant à retrouver les anciens sentiers qui conduisent à accepter la séparation de cœur non pour s’isoler mais pour se consacrer à la volonté de Celui que nous appelons notre Seigneur. La consécration est la réponse volontaire et sans contrainte d’un cœur circoncis qui manifeste sa reconnaissance envers Celui qui l’a arraché à la mort en lui soumettant entièrement sa volonté. Une telle consécration ne va pas sans déclencher des rugissements de l’adversaire …

Sa Bonté, Sa Fidélité

20 janvier, 2018

Associées à plus de 30 reprises dans l’ancien testament, la bonté et la fidélité sont unies comme si la bonté n’était bonté que par la fidélité de celui qui la manifeste. Et nous devons reconnaître là notre difficulté : C’est vrai que notre âme est souvent touchée, émue et conduite vers des élans de bonté devant les situations de détresses matérielles, morales, affectives mais bientôt, si la situation de ceux envers qui nous avons manifesté « tant de bonté » ne change pas, la lassitude vient et le jugement n’est pas loin.

Les anciens sentiers (1)

Le brouhaha du monde dans le quel nous sommes appelés à vivre -nous ne sommes pas du monde mais vivons dans le monde- peut nous influencer : la nouveauté semble la règle à suivre inéluctablement, la variété et les différences dans un esprit de tolérance présentés comme le but à atteindre pour l’épanouissement de chacun, viennent anesthésier tout discernement de ce qui est bien et de ce qui est mal.

Sa bonté, sa fidélité

Pages

S'abonner à RSS - Robert GIBIER

Nous retrouver

Adresse

homeEglise Protestante Evangélique La Bonne Nouvelle
98 Eugène Pottier 35000 RENNES
Tèl : 02 99 31 42 13

Itinéraire

helpRocade Ouest => Sortie N° 9 « Porte de Cleunay »
2ème rond point à droite
Au feux à gauche

 

help Ligne N° 9 => Arrêt : Champion de Cicé

Lettres d’information

Sélectionnez les lettres d’information auxquelles vous souhaitez vous abonner ou vous désabonner.