Foi

Une véritable séparation

Le scandale de la Croix

Nous considérons souvent la bonté de Dieu manifestée à travers le sacrifice de Jésus-Christ son Fils : « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils afin que quiconque croit ne périsse pas mais qu’il ait la vie éternelle » (Jean 3 v 16).

Reconnaissons qu’il nous est parfois difficile d’accepter que ce sacrifice fût nécessaire pour satisfaire « La Justice de Dieu » : la faute doit être expiée, soit par le coupable, soit par un innocent à la place du coupable. Jésus-Christ crucifié, scandale pour les juifs, folie pour les grecs … et pour nous ?

Bonheur ou Malheur ? Malédiction ou Bénédiction ?

Nos traversées du désert

La véritable question dans nos traversées du désert n'est pas tant de savoir pourquoi Dieu permet, voir nous emmène au désert, mais plutôt de savoir comment se comporter et quels enseignements tirer de ces situations. Notre comportement impactera directement l'issue, de manière favorable, ou défavorable.

Les anciens sentiers (2) Que veux-tu que je fasse ?

La marche chrétienne, une marche séparée de l’esprit du monde et consacrée à servir le Seigneur Jésus-Christ ne va pas de soi. Il ne suffit pas de s’approprier le vocabulaire chrétien concernant la direction divine : les portes s’ouvrent et se ferment parfois à une telle vitesse que nous devrions nous arrêter pour savoir si c’est vraiment Dieu qui est à la manœuvre ou si ce n’est pas nous qui tentons de garder la main sur nos vies.

Un turban pur sur sa tête

Se tenir devant Dieu

Seigneur, tu sais toutes choses

En suivant le parcours de Pierre, ses illuminations, ses chutes, ses trahisons, sa confiance en Jésus, nous nous arrêtons sur ce face à face après la résurrection où le Seigneur va le relever, le restaurer. Pierre est maintenant vidé de lui-même et face à son Seigneur : « Tu sais toutes choses ... », et moi, je ne sais plus rien si ce n’est que je t’aime. Pierre, vase de terre, est prêt à être rempli pour aller et glorifier son Seigneur.

Jésus-Christ, mon rocher, la pierre angulaire

Dans l’ancien testament, l’Eternel est souvent désigné comme le rocher, élevé, puissant, mais aussi refuge, asile, haute retraite ; celui qu’on ne peut atteindre mais sur lequel l’ Eternel peut nous hisser. Jésus-Christ est issu de ce rocher, il est la pierre angulaire de notre foi, sur qui et en qui reposent toutes les réalités spirituelles. Il est aussi cette pierre qui se détachera de la montagne de Dieu pour juger toutes les constructions humaines bâties sans Lui ou contre Lui.

c'est la ce qui fait notre joie, quoique..

Dans sa première lettre Pierre nous rappelle les réalités spirituelles que chaque croyant est appelé à s’approprier et à vivre : choisi par Dieu, justifié, purifié, sanctifié, gardé par la puissance de Dieu, possédant une solide espérance ; il affirme, c’est ce qui fait notre joie ; et il ajoute : « quoique maintenant puisqu’il le faut vous soyez attristés … Il ne nous laisse pas sur cette contradiction apparente mais nous encourage sur le chemin

Pages

S'abonner à RSS - Foi

Nous retrouver

Adresse

homeEglise Protestante Evangélique La Bonne Nouvelle
98 Eugène Pottier 35000 RENNES
Tèl : 02 99 31 42 13

Itinéraire

helpRocade Ouest => Sortie N° 9 « Porte de Cleunay »
2ème rond point à droite
Au feux à gauche

 

help Ligne N° 9 => Arrêt : Champion de Cicé

Lettres d’information

Sélectionnez les lettres d’information auxquelles vous souhaitez vous abonner ou vous désabonner.